top of page

PARENTS-SECOURS

Fille en pleurs texte.jpg

Affichez
votre
solidarité

Nos enfants méritent plus de sécurité !

Parents-Secours en Belgique assure la protection des enfants en offrant un réseau de foyers-refuge « sécurisants » aux enfants tout en contribuant à promouvoir la prévention par l'information et l'éducation.

ACTUALITÉ

Semaine de sensibilisation du 5 au 7 février 2024

L'Asbl Assistance à l'Enfance / Parents-Secours vous souhaites de belles fêtes de fin d'années.

1986
naissance du mouvement

Un jeune garçon suit un inconnu et disparaît.

Bouleversés par cette tragédie, des parents réagissent et décident de créer une association susceptible d'informer les enfants et de les aider en cas de problème. Ainsi naît le mouvement « Parents-Secours» en 1968 au Canada et en 1976 au Québec.

Dix ans plus tard, deux jeunes liégeoises, actives au sein de l'asbl « Assistance à l'Enfance », se rendent au Canada et en reviennent convaincues : « Parents-Secours» est lancé à Liège, avant de faire des petits aux quatre coins du pays.

Implanté en Belgique en 1986, Parents-Secours est un mouvement qui a pour but de développer un climat de plus grande sécurité et de recréer la solidarité dans les quartiers grâce à des familles de confiance qui acceptent que leur maison serve de refuge à un enfant se retrouvant seul dans une situation embarrassante.

001A-Parent-secours-e1570738129790 copie.jpg

A l’enfant en détresse, nous proposons la solidarité

Les parents-secours sont reconnaissables grâce à une pancarte rouge et blanche affichée à leur fenêtre.

De nombreuses situations de la vie quotidienne peuvent amener un enfant à trouver refuge chez un parent-secours:

Tombé de vélo, mordu par un chien, un enfant se sent soudain désemparé.

Une affichette «Parents-Secours» (représentant un adulte prenant la main d’un enfant) apposée à la fenêtre d’une maison lui indique qu’en ce lieu, il trouvera écoute et réconfort. 

Ainsi, une fillette égare les clés de son domicile, ses parents sont absents, en attendant leur retour, elle est accueillie par un «parent-secours» du voisinage. 

De même, un écolier se trompe de bus. Après quelques arrêts, il en descend complètement paniqué. Il repère une affiche «Parents-Secours». Il sonne. On le remet sur le bon chemin.

Les parents ne sont pas les seuls responsables de la sécurité de leurs enfants, nous sommes tous concernés, nous avons tous un rôle important à jouer. Pour cela, le mouvement développe:

• un réseau de foyers refuge 

• des animations dans les écoles 

• une permanence 24h/24h

• un hébergement d’urgence

  • Facebook
Toute l'actualité
sur notre page facebook
bottom of page