SEMAINE DE SENSIBILISATION PARENTS-SECOURS 2021

Bannière fcbk 2020.jpg

En 2021, la « Semaine Parents-Secours » avait pour objectifs, non seulement d’informer les enfants de l’existence et du rôle des parents-secours via des écoles participantes (cette année, ce sera au tour des établissements communes de Chaudfontaine, Trooz, Tilff, Olne, Soumagne, Fléron, Beyne-Heusay, Dalhem et Blégny), mais surtout de RECRUTER de NOUVEAUX FOYERS acceptant d’apporter leur soutien aux familles fragilisées, de rassurer des mamans seules, fort isolées, qui refusent de se faire hospitaliser de peur qu’on ne place leurs enfants, d’augmenter le nombre d’enfants pouvant être accueillis…

INFORMATION DANS LES ÉCOLES

AUPRÈS DES ENFANTS DU PRIMAIRE

Dans le cadre de la semaine de sensibilisation « Parents-Secours » du 8 au 12 février 2021, de nouvelles écoles primaires ont reçu du matériel pédagogique pour informer tous les élèves de l'existence du service, de son utilité pour les enfants (foyers-refuges signalés par une pancarte reconnaissable), mais aussi pour connaitre les bons réflexes à avoir quand on se retrouve seul, perdu, apeuré, blessé,... 

Plus de 4.500 élèves dans 38 écoles de Grivegnée, Angleur, Chênée, Trooz, Chaudfontaine, Tilff, Juprelle, Herstal, Oupeye, Beyne-Heusay, Fléron, Ayeneux, Soumagne, Olne, Blegny et Dalhem ont visionné les capsules et le tuto questions-réponses Parents-Secours.

 

La plupart des réponses reçues dans les questionnaires d’évaluation sont positives :

« Beaucoup d’enfants ont parlé de certains épisodes de leur vie où ils ont été confrontés à certaines thématiques abordées. »

« La découverte d’un nouveau sigle, d’une nouvelle organisation. »

« Un dialogue constructif s’est engagé dans chaque classe. »

« Ils disent que les gens peuvent coller des fausses affiches à leur fenêtre pour attirer les enfants. »

Qu’ont-ils le plus apprécié ? « Le coté humoristique de la vidéo. »

« La vidéo est un support très intéressant et ludique. Elle a permis d’intéresser les enfants. »

« Un bel outil et du beau matériel. » 

« Comment être sûr que les parents-secours sont de confiance ? »

Malheureusement cette année, mesures Covid obligent, nous ne pourrons programmer la pièce de théâtre de marionnettes "Tchantchès et Parents-Secours" au Musée Tchantchès.

Vous n'y étiez pas les années précédentes?

Voici un petit aperçu ci-dessous. 

RECRUTER DE NOUVEAUX PARENTS-SECOURS HÉBERGEURS

 

En plus de servir de « points de repère » pour un enfant en difficulté dans la rue, 200 de ces foyers ont accepté d’accueillir chez eux un enfant.

Cet hébergement d’urgence, gratuit et à court terme (maximum 5 jours) permet :

  • D’héberger des enfants en danger, à la demande des autorités officielles (accueillir un enfant qui doit être retiré de toute urgence de son milieu familial) ;

  • D’aider une famille en détresse, solidarité interfamiliale (une maman qui doit accoucher, se faire hospitaliser et n’a personne pour garder ses aînés…).

Quel que soit le motif de la demande, l’enfant est hébergé dans un cadre familial avec possibilité de continuer sa scolarité dans son école.

Cette année, suite à la crise sanitaire et aux différents confinements, nous avons vu augmenter le nombre de demandes d’hébergement (augmentation de l’isolement et des crises familiales) et, si nos familles parents-secours ont continué, malgré les confinements, à accueillir des enfants vivant une situation compliquée, nous n’avons pu répondre à toutes les demandes…

Les enfants hébergés ont une moyenne d’âge de 6 ans, 80% sont d’origine étrangère, 90% sont issus d’une famille monoparentale mais il s’agit toujours d’une famille précarisée !

 

Rappel :

Pour devenir parents-secours, il faut être âgé de plus de 21 ans, habiter un rez-de chaussée (sauf pour l’hébergement seul) et satisfaire à une enquête réalisée par notre service, le Parquet de la Famille et les services de police locaux. Il suffit de remplir le formulaire d’adhésion sur notre site ou dans les dépliant informatifs que vous pourrez trouver dans de nombreux commerces, services et écoles de la région pendant cette semaine de sensibilisation.

2021, c’est certain, verra les défis pour tenter de réduire les inégalités sociales encore plus difficiles à relever. Nous AVONS BESOIN DE VOUS, de votre solidarité, de votre générosité…pour permettre à ces enfants fragilisés de se ressourcer dans une famille, à ces familles démunies et isolées de croire en l’avenir.

Cette semaine de promotion de Parents-Secours a abouti à 30 nouvelles candidatures dont 10 hors des secteurs couverts par le mouvement et 20 qui ont déjà été envoyées à l’enquête de moralité du Parquet et contactées par notre service social.

témoignage

Chantale & Thierry

parents-secours hébergeurs

INTERVIEW vivacité RTBF

Huguette parents-secours hébergeur

vivacité ps21.jpg